top of page

Réflexion sur la journée internationale contre l'homophobie et la transphobie

Dernière mise à jour : 31 mai

Selon une opinion largement répandue dans les pays occidentaux, l’homosexualité serait aujourd’hui plus libre que jamais: partout présente et visible, dans la rue, dans les journaux, à la télévision, au cinéma, elle serait même tout à fait acceptée, ce dont témoignent apparemment les récentes avancés législatives sur la reconnaissance des couples de même sexe. Certes, quelques ajustements demeurent nécessaires pour éradiquer les dernières discriminations, mais avec l’évolution des mentalités, ce ne serait en somme une simple affaire de temps, le temps de faire aboutir un mouvement de fond lancé depuis plusieurs décennies déjà.


Ainsi, chaque année, à travers le monde, la journée internationale contre l’homophobie et la transphobie qui se définissent comme étant une crainte ou rejet des personnes homosexuelles ou de l’homosexualité ou encore une attitude d’hostilité ou discrimination envers les personnes transsexuelles ou transgenre est célébrée le 17 mai. Cette journée a été initiée en 2003 au Québec par la Fondation Émergence. Elle est, alors, une référence au 17 mai 1990, date à laquelle l’Organisation Mondiale de la Santé retire l’homosexualité de sa liste des maladies mentales.


La journée mondiale de Lutte Contre L’homophobie et la transphobie a donc pour but d’articuler action et réflexion afin de lutter contre toutes les violences physiques, morales ou symboliques liées à l’orientation sexuelle ou à identité de genre. Elle entend susciter, soutenir et coordonner toutes initiatives contribuant à l’égalité entre les citoyens en la matière, et cela dans tous les pays où cette démarche est possible. L’organisation d’une journée de lutte contre l’homophobie et la transphobie dans chaque pays permettra d’inscrire les luttes dans une démarche de solidarité avec toutes les personnes de la communauté LGBTQIA+ du monde entier. Mais ils s’agissent aussi d’inscrire ces luttes dans une démarche plus globale de défense des droits humains.


De ce fait l’Association Kouraj, qui est une association haïtienne de défense des droits et de libertés des personnes la communauté LGBTQIA+ ne saurait rester indifférente et profite l’occasion le courage, la force et la détermination de chaque personne faisant partie de la communauté LGBTQIA+ et renouveler ses engagements envers ces personnes qui se font souvent larguer par les gens de leur entourage tout en les protégeant, en les défendant des menaces, discriminations, des attitudes d’hostilité ou rejet qu’elles pourraient être assujetties et en faisant en sorte que les droits soient toujours respectés et que personne ne puisse atteindre leur dignité en les portant préjudice sur une forme quelconque.



57 vues1 commentaire
Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page